Je m’embarque dans un nouveau chemin

Je m’embarque dans le champ
Des possibilités infinies,
C’est perturbant
Pour l’être qui se limite,
Pour l’être qui n’a connu
Que le contrôle de sa pensée.

Je m’embarque dans l’inconnu,
La réalité de l’aventurier,
De l’amoureux qui tout simplement
Ouvre son cœur à la vie.

Je m’embarque dans l’espoir
De laisser mon désespoir se dissiper.

Je m’embarque parce je me dis
À quoi bon de rêver,
Si ce n’est pour au moins tenter.

Je m’embarque dans cet espace
Vide où tout a la possibilité
D’être créé.
C’est perturbant pour l’être
Qui demande à être commandé,
Car malheureusement il ne saisit pas
Son pouvoir et ses capacités.

Je n’ai plus besoin de signes pour commencer,
Pour prendre une direction,
Pour faire des choix.
Je tente tout, car je n’ai plus rien à perdre.

Je me lance, j’ose,
Je prends des risques,
Je m’oriente vers les 4 directions
Car le centre reste le même.

Je donne un air désorienté,
Et ça m’amuse bien
Car l’enfant qui est en moi
Se réjouit enfin.

“L’illimité est pour vous”,
Ce slogan publicitaire qui s’est manifesté devant
Mes yeux depuis des mois,
J’y adhère enfin.

Je m’embarque dans un voyage
Sans destination prévue,
Mais avec un cœur qui se laisse
Naviguer.

Je suis à bord.
Au commandement,
La joie et la bonne humeur.

Merci à cet esprit d’enfant,
Que je regagne enfin et
Dont je saisis
L’intelligence,
La grandeur,
L’innocence,
L’existence.

Je saisis enfin que cet enfant
A le droit de parler,
De s’exprimer,
De montrer son ras-le-bol,
De protester,
De demander,
De rêver pour de vrai.

Je saisis enfin que cet enfant
A vraiment de quoi
Me faire sortir
De mon marasme
Du quotidien,
Car il porte un regard juste
Sur le monde
Et non pas celui de la colère
Et du ressentiment.

Je me connecte à cet enfant
Car c’est ma source d’inspiration.

Ça peut paraître très enfantin
Ce que je fais,
Ce que je dis,
Mais la profondeur naît
Dans l’intention
De porter un regard innocent.

Je porte ce regard
Quand je dessine,
Quand je chante,
Quand je danse,
Quand j’écris,
Quand je ris,
Quand je souris.

Je fais un hommage à l’art
Car j’ai envie de dire:
L’art m’a sauvé.

M’a sauvé de mon envie
De me détruire,
De me saboter,
De me ruiner,
De me trahir,
De m’empêcher de rêver,
De m’empêcher de ressentir,
De m’empêcher d’aimer.

L’art m’a sauvé
Dans les moments les plus difficiles
Où je touchais les profondeurs
Et j’avais qu’une seule envie
C’est d’y sombrer.
Je m’empêchais la vie.
Je m’empêchais d’exister par moi-même.
Je m’empêchais de connaître ce qui pouvait y avoir de mieux pour moi.
Je m’empêchais d’être vraie.

Je vivais dans la surface en apnée.
Je ne respirais pas
Car la vision de qui j’étais
M’était inacceptable.
Je me refusais.
Je me suis ligotée
Et mise dans un cachot perdu
Dans le désert de Gobi.
Car là bas, personne n’irait me chercher.

Est ce que je me suis retrouvée?
Je sais que j’existe,
Le chemin pour me retrouver je m’y mets…

Dans cette période de souffrance
Et d’isolement,
J’ai compris qui je ne voulais plus être.
J’ai compris le personnage que je me suis créé.
J’ai compris qu’il me portait préjudice et
Qu’il était temps de l’abandonner.
J’ai compris que de ma douleur pouvait naître
Quelque chose de merveilleux,
Alors je veux bien tenter.

Car cette douleur qui reste coincé
Dans mon champ aurique
Me durcit,
M’affaiblit,
Me rend rancunière.

Elle est là,
Je ne sais pas si
Je m’en libèrerai
Mais je peux la transmuter.
Car je suis une alchimiste:
Les émotions des basses sphères
Je les transforme par le cœur
Et les orientent vers le ciel
Pour qu’elles se propagent
Sous de nouvelles formes
Et de nouvelles couleurs
Plus lumineuses.

C’est cela ce que je suis venue faire.
Je suis une alchimiste du cœur.
Ma matière ce sont les émotions.
Je peux aussi bien toucher le fond
Et remonter vers les hauteurs.
Alors c’est pour cela qu’on me demande
D’être maître et disciple à la fois et de suivre
La tradition des maîtres alchimistes.

Seule, je me perds.
Avec mes maîtres, je deviens responsable
D’une tradition bien ancrée.

Moi qui veut me révolter et me la jouer seule,
On me demande de me ressaisir
Car les maîtres apparaîtront
Sous des formes bien particulières
Et je prendrai grand plaisir à les écouter.

Ils me guideront pour me transmettre une vérité
Pour la manifester par la voix du cœur.

Ils me guideront pour allumer une lueur de paix
Pour la propager.

Ils me guideront pour estimer la valeur de ce que je fais
Et de ne plus jamais négliger mon héritage et mon savoir.

Je m’embarque dans un nouvel apprentissage
Avec grande humilité.

Je m’embarque dans une voie pas encore explorée.

Je m’embarque et je sais que je suis accompagnée.

Je remercie ces êtres illuminés
Qui m’ont guidé dans cette traversée
Et qui m’ouvrent les portes
De ma nouvelle demeure.

Une demeure mobile,
Pour traverser les différentes dimensions
Et espaces de l’être,
Polyforme et caméléon,
Pour jouer avec mon environnement et créer ma couleur.

Je regagne cette demeure
Qui passe par mon corps,
Mon cœur
Et m’emmène vers
D’autres espaces dont je
Connais très peu aujourd’hui.

Je m’élève dans cette demeure
Et je retrouve enfin la paix.

Sur ce chemin, j’ai désiré beaucoup de choses
Et petit à petit laisser tomber beaucoup de pensées
Et d’objets.
Aujourd’hui, la paix m’est sacrée car elle me rappelle
Que je suis dans ma demeure peu importe où je suis,
Que je suis en sécurité,
Que je suis dans mon intégrité.

Je me retrouve enfin dans cet instant
De paix, et cela peut se passer
à n’importe quel moment de la journée,
De la traversée, de la veillée….
Cette paix, je choisis de l’incarner.
Cette paix, je choisis de l’accepter.
Cette paix, je choisis de la chérir et de la sentir vibrer.
Cette paix me donne enfin la possibilité
De respirer.

Je respire et je sens l’unité.
Je respire et je sens que je ne suis plus séparée.

Je suis une avec l’univers.
Je suis une avec le monde qui m’entoure.
Je suis une avec ma divinité.

Je suis l’être qui aspire à aimer,
Partager,
Rencontrer,
Émouvoir,
Faire vibrer,
Surprendre
Tous ceux et celles
Qui se demandent pourquoi
Ils et elles
Sont nés.

À vous maintenant de choisir votre chemin.

Chemin_en_automne_1920x1080

Chemin en automne

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s