Rugir pour Exister

Je ne veux plus être une inconnue
Chez moi.
Je ne veux plus être celle qui doit
Raser les murs pour se faire
Aimer et accepter.

Je ne veux plus porter ces masques
Tout en portant mon pyjama.

Je veux porter mon vrai visage
Et pourquoi pas me déguiser plus souvent
Pour donner un peu plus de vie à ma vie
Et un sens qui apporte légèreté
Et joie de vivre, et non plus
Lourdeur et désarroi.

La vie commence quand on décide
De prendre les choses en main
Et non plus continuer de donner les rênes
Aux autres pour nous guider
Dans leur propre chemin.

Il y a plusieurs chemins à prendre,
Et chacun a fait son choix.

Moi, j’ai fait le choix de suivre
Un chemin qui allait à l’encontre
De ma vraie nature et qui
M’a porté préjudice.

Je l’ai choisi non pas par ignorance
Mais par peur.

Par peur du jugement,
Tout simplement!

Jugement aussi bien interne qu’externe.

Je suis constamment suivie par ce regard
Autoritaire, critique,
Qui dénigre qui je suis
En tant que femme et
Qui m’a fait haïr l’idée d’être femme.

Je ne me suis pas détestée en tant qu’être humain
Mais en tant que femme.
Je me suis condamnée en portant ce regard
Intransigeant envers la femme que je suis.

Car la femme dans notre société,
On a beau lui donner plus de place et
De responsabilité,
On continue de la condamner au quotidien
Et lui rappeler qu’elle n’existera que
Si elle est la fille de… ou la femme de…

Je rappelle que j’existe en tant qu’être humain.
J’existe par moi-même
Et qu’on arrête de me donner une existence
Qui est attelée à servir un homme.

J’existe parce qu’on m’a donné la vie
Et on m’a encouragé à lui donner du sens,
À lui apporter de la beauté,
Et à évoluer dans mon cheminement
Spirituel
Tout en reconnaissant que
Le monde matériel n’est pas qu’un mal nécessaire.

J’ai un devoir
De servir l’humanité, le divin et la Terre mère
Et non pas servir la petitesse des hommes.
C’est mon devoir et ma mission.

Mes dons encore une fois ne sont pas là pour
Servir la petitesse des hommes
Et me mettre en quatre
Pour assouvir tous leurs désirs sans rechigner.
Et je ne suis pas là non plus ici
Pour réconforter ces femmes
Qui ont choisi de ne pas assumer
Leur grandeur et de se laisser
Condamner à des rôles
De second plan.

Ma salvation c’est d’être moi
Tout simplement!

Pour tous ceux et celles
Qui se réconfortent dans leur souffrance
En abusant du conformisme,
Je vous rappelle que vous avez fait le choix
Alors arrêtez de me condamner
De faire le choix d’être moi.

Je ne suis pas celle que vous croyez.

Je sais que celle qui est en moi
Et qui ne demande qu’à sortir
Veut rugir.

Elle veut rugir
Car toute sa vie elle l’a passé
Sous silence et
S’est faite toute petite
Voire invisible
Pour être aimée et acceptée
Par ceux qui voyaient
Que la petite fille, futur femme,
Devait suivre ce chemin
Que les femmes de sa lignée
Se sont fait subir.

Elle veut rugir
Car dans ce silence,
Elle a observé
Les femmes de sa lignée
Se condamner
Alors qu’elles étaient
Source de richesse
Et qu’elles n’avaient pas
Besoin d’un homme ou d’enfants
Pour exister.

La valeur de qui elles sont
Ne dépend pas du nombre d’années de mariage
Ni du nombre d’enfants qu’elles ont mises au monde
Avec succès.

La valeur de qui elles sont
Dépend du regard qu’elles portent sur elle
Et de l’amour qu’elles veulent se donner.

Elles sont source d’un amour inconditionnel
Qui se perd à chaque fois qu’elles se soumettent
À la volonté des autres au lieu de s’écouter.

Ces femmes-là n’ont jamais connu l’amour,
Mais vivent dans l’illusion que ce qu’elles vivent
Est le véritable amour.

J’ai envie de leur rire au nez mais en réalité
Ça me fait pleurer.

Ça m’attriste de voir combien de femmes
Connaissent cette triste vérité et veulent
Même l’imposer à leur progéniture.

En ce qui me concerne, ce schéma-là
Ne me concerne plus car
Ma vraie nature
Est liberté.

liberte

Source inconnue

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s