angels are with you.

angels-with-you

Art by Sanaa

For more images, follow me on:
Facebook: with a sense of love
Tumblr: http://withasenseoflove.tumblr.com 
Instagram: withasenseoflove

i am free from all burdens.

free-from-burdens

Art by Sanaa

For more images, follow me on:
Facebook: with a sense of love
Tumblr: http://withasenseoflove.tumblr.com 
Instagram: withasenseoflove

Qui es-tu?

 

Qui es- tu?

Es-tu celle que je crois
Ou celle que je veux que tu sois?

Es-tu celle qui écoute
Ou celle qui agit?

Es-tu celle qui comprend
Ou celle qui fait la sourde oreille?

Qui es-tu?

Qui es-tu
Quand tu es face à moi?

Qui es-tu
Quand tu es face aux autres?

Qui es-tu?
Qui es-tu?

Je te vois comme une force obscure
Qui m’empêche de me réaliser.
Je te vois comme le mal incarné
Qui m’empêche de vivre.

Je vois le mal en toi
Et je refuse de te voir.

Je refuse de t’ouvrir
La porte de mon cœur.

Je t’ai exclue
De mon paradis
Qui est devenu un enfer,
Car ta colère
S’est propagée tout au long
De mon être.

Et aujourd’hui, face à toi,
Je me sens impuissante.

Je me sens impuissante,
Et chaque pas que j’entreprends
Est voué à l’échec.

Chaque pas me fait perdre espoir,
Et je sens le poids du passé
Qui m’empêche de me libérer.

Je veux me libérer de toi,
Et de ton mal être.
Mais je n’y arrive pas.

Je suis épuisée,
Je me sens condamnée
à vivre avec tes maux
Et souffrir avec toi
Alors que mon intention
Est d’exister,
En paix.

Alors je me mets face à toi,
Et j’accepte de te voir
Autrement.

J’accepte de te voir telle que tu es
Et non plus celle que je veux que tu sois.

J’accepte de te voir telle que tu es.
Alors montre toi à moi,
Tous les jours, chaque instant,
Jusqu’à ce que je comprenne
Que toi c’est moi.

Que toi, tu es la vraie moi.

Que toi, tu es celle qui est venue
Vivre
E non pas être l’ombre de la mort.

Alors je veux te voir,
Entière,
Telle que tu es,
Nue,
Dans tous tes aspects,
Dans tout ce que tu es venue
Apporter.

Je ne peux plus te nier,
Je ne peux plus te tourner le dos
Et t’appeler le mal.

Tu fais partie de moi,
Je ne peux plus te refuser.

Je ne peux plus te refuser.

Je me dois de t’accepter,
Et de t’aimer tel que tu es.

Je ne t’avais pas comprise,
J’ai vu le mal en toi.
Le jugement m’a fait perdre
Le sens de l’amour et la compassion.

Comment m’ouvrir
À toi ?
Comment ouvrir mon cœur à l’amour et la compassion
Envers toi ?
Comment changer ma perception
De toi?
Comment t’accepter sans condition?
Comment te voir comme une lumière
Et non plus comme un démon?

Comment?

Comment puis-je ouvrir
Mon cœur et te voir
Tel que tu es?

Comment?

Comment?

Guide moi,
Dans l’ombre et la lumière.
Guide moi,
Dans cette dualité
Qui fait parti de moi,
Guide moi
À trouver cet équilibre
Et ne plus sombrer dans
L’extrémisme et le jugement.

Juste l’équilibre.

Trouver l’équilibre
Entre ces forces qui m’animent.

Montre toi à moi,
Tous les jours, à chaque instant,
Jusqu’à ce que je comprenne
Que toi c’est moi.

Montre toi à moi,
Même si la peur se présentera.

Oui, j’ai peur de te voir,
J’ai peur de toi,
J’ai peur de qui tu es,
J’ai peur qu’on te juge,
J’ai peur qu’on te rejette.

J’ai peur,
Je suis terrifiée par qui tu es.
Je ne sais pas qui tu es
Et c’est parce que je ne sais pas,
Que ma peur devient incontrôlable.

J’ai peur de toi,
J’ai peur de ce que tu peux me faire faire,

J’ai peur de toi,
Parce que je ne te connais pas,

J’ai perdu l’image de celle que je suis,
Depuis bien longtemps.
Ma mémoire a effacé toute trace
De cet être que je suis venue incarner.

Aujourd’hui, je porte ce masque
Que je n’arrive pas à enlever
Car je me suis identifiée
À cet être toute ma vie.

Et toi, face à moi,
Je ne pouvais que te rejeter.
Je ne pouvais que te refuser.

Le chemin de l’amour et de la compassion
M’amène à tes portes.
Je me regarde dans le miroir,
Je me regarde dans les yeux et
Je te parle
En espérant te voir.

Je vois un nouveau visage
Chaque jour
Mais je n’arrive pas à te voir
Toute entière.
Je n’arrive pas à me détacher
De mon faux moi.
Je n’y arrive pas encore.

Je n’arrive pas à lâcher
Toutes les peurs,
Toutes les croyances
Qui m’empêchent de t’accepter.

Je n’y arrive pas encore
Mais je sais que le travail que je fais
Me conduira à toi.

Ce face à face me fait peur,
Mais y a t-il moyen
D’y échapper?
Je ne crois pas.

Toi face à moi
C’est la fin de l’être que
J’ai interprété.

Celle que j’ai interprétée,
C’est celle qui se soumet à la volonté des autres,
C’est celle qui se cache pour qu’on ne la voie pas,
C’est celle qui n’a pas d’avis, pas d’envie, pas de voix,
C’est celle qui suit sans rechigner,
C’est celle qui s’est donnée la mort pour ne pas exister.

Elle a perdu la voix,
Elle a perdu l’envie,
Elle a perdu le goût de la vie,
Car elle a cru que c’était ainsi.
Elle s’est sacrifiée au nom de l’ignorance.
Elle s’est perdue parce ce qu’elle n’a pas cru
En elle, en son pouvoir, en sa force.
Elle s’est vue comme un être faible,
Qui n’a d’existence
Que celle de souffrir en silence.

Je me sens impuissante
Face à toi,
Celle qui refuse de changer,
Qui refuse de se libérer,
Qui refuse de se voir forte
Et puissante.
Ma colère s’anime
Quand je te vois t’obstiner sur ton sort
Et vouloir continuer à vivre
Dans cette médiocrité.

Je n’ai aucun jugement quant à la médiocrité mais
C’est parce que je sais que tu vaux mieux,
Que tu es puissante,
Que tu es très puissante
Que je t’invite à explorer cette puissance
Au lieu de la condamner.

Utilise moi,
Utilise moi en entier,
Corps et âme
Pour faire ton œuvre d’art.
Utilise moi
Comme ta toile.
Utilise moi
Comme ta propre création.
Utilise moi
Comme si j’étais le chef d’œuvre
De cette nouvelle incarnation.
Utilise moi
Et tu connaîtras l’illimité
De tes ressources
Et de tes talents.

Utilise moi
Et tu découvriras
Qui tu es vraiment.

Utilise moi
Et tu te libèreras,
Enfin,
De cette illusion.

Je voulais juste être aimée

Je voulais juste être aimée.

Je ne cherchais rien,
Ni la gloire,
Ni la reconnaissance,
Ni l’argent,
Ni même le bonheur.
Car enfant,
Ces concepts,
Je ne les connaissais pas.

Je voulais juste être aimée,
Par ma mère,
Par mon père,
Par les miens,
Puis au fil du temps,
Par le monde qui m’entoure.

Je n’avais les yeux
Que pour ces deux personnes,
Qui m’ont mise au monde,
Nourrie,
Eduquée
Fait de moi
Qui je suis.

Je n’avais les yeux que pour eux.
Je les aimais,
Ils m’aiment et,
Pourtant,
Je voulais juste être aimée.

enfant_gentil

Auteur inconnu

Et quand je pense que cet amour
Avait un prix,
Mais l’enfant que j’étais ignoré
Ce prix,
Cet enfant ignorait qu’à chaque fois
Qu’il disait oui
Par peur de perdre cet amour,
Il se perdait petit à petit,
Et éteignait le feu de sa vie.

Cet enfant, que j’étais,
Ne savait pas.
Et je ne peux pas lui en vouloir.

Je ne peux pas en vouloir
À mes parents,
À la société,
Car on a tous connu cet enfant
Que on l’a perdu
Un jour
Car on voulait juste être aimé.

Je voulais juste être aimée.
Et je me suis perdue dans
Cet amour illusoire,
Qui me demandait de choisir
Entre la peur et moi.

J’ai grandi dans la peur de perdre
Cet amour,
J’ai grandi chaque jour en oubliant
L’amour.
J’ai grandi en cherchant
L ‘amour.
J’ai grandi en rêvant
D’amour.
J’ai pleuré
Par amour.
J’ai souffert par manque
D’amour.

J’ai le cœur brisé.

Je voulais juste être aimée.

Juste être aimée.

Je voulais juste être aimée.

Aimée.

Je souffre par manque d’amour.
Mais je me réjouis à chaque fois
Que je sens cet amour dans l’air,
Dans mon cœur, dans mon corps.
Il frappe la porte de temps en temps,
Pour me rappeler qu’il est toujours là.

J’ai tendance à oublier,
Que l’amour est déjà là.

Je regarde autour de moi,
Cherche par le regard
Cette validation et
Attention qui me rassure
Et me fait croire
Que je suis acceptable
Et mérite d’être aimée.

Je regarde autour de moi,
Et je retombe dans l’oubli,
À chaque que je regarde autour,
Au lieu d’être.

Je retombe dans l’oubli,
Et mon existence demeure
Un mystère,
Une voix qui s’est perdue
Dans les ténèbres du jugement.

Je me voile la face
à chaque fois que je me dis
Que c’est moi qui parle,
Que c’est moi qui raisonne,
Que c’est moi qui agit.

Je me voile la face
à chaque que je continue
De perpétuer ces
Automatismes
Que j’appelle
Routine saine de l’esprit
Mais qui est en fait
Un leurre de l’esprit
Pour éviter d’écouter
Celle que je suis.

Cet enfant que j’étais,
A choisi une voie/x par
Peur de perdre cet amour.

Mais aujourd’hui,
Je suis là pour t’aimer.

Peu importe si dans le passé,
Tu as été rejetée,
Bannie,
Jugée,
Exclue,
Mal comprise
Par manque d’ouverture d’esprit
Et de sagesse.

Ce temps est révolu!

Car moi, l’adulte,
Je t’autorise à revenir
Dans cet état nature,
Cet état où tu aimais
Mettre tes pieds dans la boue
Puis marcher sur le sol
Pour laisser ta marque.
Ça t’amusait
Car tu savais déjà
Que rien n’était permanent.
Cette sagesse qui te permettait
Déjà d’être dans le non attachement
De qui tu es ou de ce que tu fais.
Ton nom t’importait peu,
Hier ne te préoccupait plus,
Demain n’était pas un souci.
Tu vivais un rêve permanent
Jusqu’à ce qu’on te dise non.
Réveille-toi de ta réalité,
Et unis-toi à ce cauchemar que l’on vit.

Je m’allie à la cause
De ceux et celles qui souffrent
Par peur de ne plus être aimé.

Je m’allie à leur cause
Car je voulais être aimée.

Je reproduis leurs schémas d’existence
Qui devient le mien
Et je me fonds dans une masse
Dyslexique,
Qui ne sait plus lire les signes de la vie.

Je grandis tiraillée
Entre deux mondes,
Celui de mes rêves que je refoule au fil du temps
Et celui des autres qui augmente ma colère
Que je refoule aussi.

Je reste tiraillée
Intérieurement
Mais de l’extérieur
Je montre
Que je suis saine d’esprit.

Je joue ce rôle
Tout au long de ma vie.
J’y prends goût
Et j’en conclus que c’est moi.

J’oublie qui je suis.
J’oublie.
L’oubli, le meilleur remède,
Un calmant pour l’âme qui se meurt
Petit à petit.

Mais depuis des années maintenant
Je m’ouvre au ressenti,
à l’émotion,
Et je sens cette âme qui est en moi.
Elle m’appelle
Et m’apaise en même temps.
Elle me rassure en me disant,
Oublie qui tu crois être
Et deviens qui tu es vraiment.

Et voilà aujourd’hui
Que je suis sur deux plans
D’existence,
Celle qui se meurt
Et celle qui revit.
Une cohabitation douloureuse
Dans une chrysalide atypique,
Mais cet espace de création
Donne la voix à ces deux êtres
Et leur permet de se regarder
Sans plus se voiler la face.

Ces deux voix s’unissent
Même si l’une sait que son départ
Est proche,
Elle accepte de plus en plus,
Qu’il est temps de laisser la place,
À celle qui s’est incarnée sur terre
Il y a des milliers d’années,
À celle qui est venue partager
La sagesse avec des milliers de personnes,
Celle qui ose se montrer telle qu’elle est,
Celle qui vibre au son et à la couleur,
Celle qui connaît la magie de la vie.

Je voulais juste être aimée,
Maintenant je sais que je le suis.
Peu importe ce que je dis,
Ce que je fais,
Qui je crois être.

Je suis aimée.

Sans condition.
Aucune.

harvest season.

harvest-season

Art by Sanaa

2016 has been an intense year for most of us. It is time to harvest the fruits of our #patience#faith#dedication and #trust in the #power of #love.
I’ll be dedicating my time to make my #passion my #vocation and bring some #passion fruits to the table.

For more images, follow me on:
Facebook: with a sense of love
Tumblr: http://withasenseoflove.tumblr.com 
Instagram: withasenseoflove

i am seeking a business partner.

seeking-a-business-partner

I am looking for a business partner for a new project/business.

About me?

I am a creative and an artist. I am easily inspired with different ideas and projects. My mind is constantly creating and I am easily overwhelmed by all the projects that I have in mind and I can loose sight of the direction to take. For this reason, I block my creative process and I get stuck in incomplete projects.

Now it is time for me to give birth to my amazing ideas and projects and offer my creativity to the world.

My talents are in different areas: visual art, writing, songwriting, singing…. I am also exploring other venues: jewelry, fashion design, performance, photography, filmmaking … Yes, I am ambitious and I have a lot to give and explore! I want someone who can support me in my craziness and dreams, and believe 100% of the idea that everything is possible.

I am also an art therapist, a creative facilitator and a reiki practitioner.

Healing is part of my world and what I create.

My mission is to create beauty for healing and make this world a more loving and peaceful place through my art and creativity. The projects that I have in mind for this business at this point are about connecting art and healing.

I also have a business and marketing background. But this is part of my past and I want to do things differently now. I really want to focus my energy in my creativity and that’s the reason why I am seeking a partnership and someone who is skilled and passionate about the business side.

I am not just seeking for someone who is good in business; I am seeking for someone who wants to make this world a better place and willing to collaborate with a creative person.

I have worked in businesses before so I have some experience. However, I want to do things differently today and do things that feel right. It is not about just making money or what should be done or what others are doing. It is about what COULD be done for the sake of making this place a better world, for the sake of generating abundance to support more projects to share and live comfortably, for the sake of being of service, for the sake of bringing beauty in this world, for the sake of making this experience enjoyable and have a lot of fun.

I have been through a healing journey and self-exploration (and it is still on going) which brought me to release old ways of doing things, old limitations and beliefs. Now I am embracing day after day a new way of living and seeing the world.

My new philosophy of life that I am integrating more and more:

Life is abundant and unlimited.

Everything is possible.

Whatever I set my mind to do, I can do it.

Whatever I dream of, it is possible.

There is no limitation except those I created through my mind and I have the power to release those limitations and shift my perceptions to create the reality I desire.

What I am offering: ideas, vision, inspiration, a new way of thinking and approaching life and a strong willingness to share my gifts.

About you?

I am looking for someone who is willing to take this leap of faith with me and start something new, innovative, out of the box and daring and have fun through the process.

I am looking for a person with a good heart and a bright mind, not just a set of skills.

Requirements:

  • Positive attitude towards life. Ability to see the good in all situations and to believe that everything is possible.
  • Long-term commitment. This is not a just a job, this is a business partnership.
  • Driven by his/her heart and trust in his/her intuition.
  • Trust in the power of intention and open to explore new realities and create new structures.
  • Action oriented. Quick to make decisions and take risks, but also trust in the process of life and divine timing.
  • Have a strong interest in art and healing.
  • Love people and see the good in people.
  • Live a balanced life (work is important but there is more to life than work)
  • See work as part of a vocation and being of service and not just a way of making money.
  • Flexible in terms of time, location and amount of work.
  • This might be too much to ask but it is important for me: have done some healing, inner work, shadow work, self-development.

Skills:

  • Business smart with some experience
  • Negotiation skills (confortable with finding and negotiating with suppliers and different stakeholders)
  • Technical skills (website design, photoshop, anything related to technology) would be AMAZING but not a requirement.
  • It would be awesome if you speak French but this is not a requirement.

Location:

I live in my hometown Casablanca, Morocco. I am willing to move if it is for the highest interest of the business.

I am open to work with a local or someone from overseas who is willing to move or to work remotely.

I like to travel, move and change location so I am open to anything we are both comfortable with.

The project:

The idea is to create a structure where my projects can take form and can be shared with the world. It might be a brand, different brands, different projects or one project at the time…

With a sense of love is one the projects that I want to develop and grow.

However, this might be a structure that may change over time, so flexibility is key and allowing the business to grow at its own pace.

I may also have other projects that may need to be developed outside of this structure. So I am really open if you already have another business, job or projects you are working on. I am open with it as far as you are committed to your responsibility towards this project.

Contact process:

In the spirit of creativity and fun, please send me your vision board of the business you want to create and a little story about you and your dreams. 🙂

Send me an email to Sanaa at abouayoubsanaa@gmail.com.

Feel free to contact me if you have any question.

Deadline: September 30th, 2016

Le corps, l’âme et l’amour

La douleur physique me rappelle
La limitation dans laquelle je vis
Et le corps dont des fois j’aimerai me défaire.

Le corps,
Un allié devenu ennemi.

Le corps,
Cette sublime création
Dont on a fait
Usage et puis abandonné
Maltraité
Dénigré
Repoussé
Éteint la force de vie.

Le corps,
Cet allié devenu ennemi
Ne peut plus continuer
À faire figure
De cobaye et être
Usé pour de mauvaises
Raisons.

Le corps,
Cet ami qui nous accompagne
Tout au long de notre vie
A besoin de vie.

On oublie que le corps
A sa propre conscience,
Ses propres besoins,
Son propre langage,
Sa propre étincelle,
Et que tout ce nouveau
Langage qu’on lui
Incorpore à travers les tendances
Des uns et des autres
Ne lui appartient pas;
Il n’en connait pas les codes
Et suivra difficilement.

Ce dont le corps a le plus besoin
En cette nouvelle air
C’est de retrouver
Sa place.

Le miroir raconte une histoire,
Et le corps raconte une autre.
Quelle est celle que l’on veut écouter?

Le miroir reflète les pensées et les préjugés,
Le corps appelle à l’amour, l’affection et
La tendresse aussi bien dans le regard que
Dans les gestes.

Le miroir nous fait retomber dans
L’illusion et nous fait croire que notre corps
En vaut peu,
Alors que le corps cherche à se libérer de ce
Regard méprisant et dénigrant.

Et si je laissais à mon corps
Sa voix d’expression.
Si je laissais à mon corps,
La possibilité de me parler,
De parler aux autres,
De raconter son histoire,
Ses aspirations,
Son humeur,
Quelle forme prendra-t-il ?
Quelle mouvement enchaînera-t-il?
Quelle posture tiendra-t-il?

Si tu as ta propre conscience,
Cher corps,
Qui es-tu?

Si toi et moi,
Nous nous sommes alliés
Dans cette vie,
Que sommes-nous
Venus incarner
Et accomplir?

Si moi je suis venue
Avec un passé
Et des vies dures
De lutte et de combat,
Toi dans cette vie,
Tu es un nouveau né
Incarnant la perfection.

Mon devoir,
C’est d’arrêter
De me raconter des histoires
Car le passé n’a pas
à t’impacter.

Tu es perfection,
Et c’est ainsi que je t’ai choisi.

Tu es mon allié,
Mon confident,
Mon partenaire
Dans le meilleur et le pire.

Nous ne sommes plus deux êtres
Séparés où
Chacun regarde dans une
Direction opposée.

Nous sommes deux êtres unis
Incarnant la vie.

Dans cette douleur
Qui m’a prise de court tout au long
De cette année,
je me suis sentie impuissante,
Fragile,
Dans l’espoir de me rétablir au plus vite,
Et dans la peur de vivre indéfiniment
Avec cette douleur handicapante.

Je suis devenue dépendante des autres
Pour le moindre petit geste,
Je me suis négligée comme
Si je n’avais plus de corps,
J’ai essayé de rétablir un contact
Entre toi et moi
Mais j’avais l’impression
Que la séparation
Avait déjà été faite
Et qu’il n’y avait aucun moyen de retrouver les liens.

Je me suis sentie au plus bas
De mon existence,
Ne comprenant pas ce qui m’arrivait,
Je me sentais incomprise par mon entourage,
J’avais espoir et à la fois
J’étais désespérée.
J’appelais les forces supérieures pour me guider
Et j’avais l’impression d’être ignorée.

Je voulais simplement guérir.
Je voulais désespérément guérir.
Car vivre dans cette douleur, m’a handicapé,
Ce mot semble fort mais c’est le sentiment que j’ai ressenti.
Je me déplaçais à peine, tellement j’avais peur
De réveiller cette douleur.
J’ai crié les larmes de colère, de désespoir,
J’ai appelé toute forme d’aide possible,
J’ai sombré dans ma créativité car c’était la seule
Chose qui m’aidait à vivre dans le moment présent.
Car sinon j’aurai choisi d’abandonner,
J’aurai choisi de partir,
Car je ne voyais vraiment pas l’issue.
Je ne voyais plus rien,
J’ai sombré dans une déprime
En silence, tout en gardant espoir que des jours meilleurs viendront,
Peut-être,
Je me suis réveillée chaque matin avec cet espoir,
Et j’ai tout de suite retrouvé ma déception.

Je n’en peux plus,
Je continue de vivre cette même histoire
Et de me blâmer.
Qu’est ce que je n’ai pas encore fait?
Qu’est ce que je n’ai pas encore compris?
Pourquoi je ne lâche pas prise?
Pourquoi je me retiens à la vie, tout simplement?

Et je continue de me blâmer?
Car je suis en apparence là où tout à commencer.

Je ne sais plus quoi faire,
Et le temps presse,
Car je m’impatiente.

Je veux vivre.
Je veux vraiment vivre.
Je veux incarner la vie
Et non plus une demi-vie.

Je ne sais pas comment engager
La conversation avec mon corps.
Je ne sais pas ce qu’il veut.
Je ne sais pas ce qu’il demande.

Je me pose tellement de questions
Et je n’ai pas de réponse.

Pourquoi je ne saisis pas son langage?

Je perds patience.

Je ne peux plus rester assise,
Et espérer me lever
Un jour sans douleur.

Je ne peux plus.

Mais je ne peux plus non
Plus avancer dans la douleur.

Je ne peux plus.

Est ce que voler serait la solution?

Je ne sais pas.

Peut-être.

Tout est possible,
J’ai envie de dire,
Mais je n’y crois pas
Vraiment.

Que puis-je faire pour ce corps qui souffre
Et moi qui me lamente sur mon sort?

Comment me sortir de cette impasse?

Que faire?

Quel est ce langage que je ne veux pas
Comprendre?
Il semble que je reçois des messages
Et je continue de faire la sourde oreille.

Pourquoi?

De quoi ai-je peur?

Qu’est ce que je ne veux pas accepter?

Qu’est ce que je refuse d’entendre?

Je ne sais pas mais je demande à entendre.
Je demande à écouter cette voix
Qui prend la forme de mon corps,
Et qu’elle me raconte comment elle veut
Vivre son histoire.

C’est ce corps,
Que je suis venue incarner
Et non pas d’autres corps.

Et pour le temps qu’il me reste
Sur cette Terre,
Je suis là pour ce corps
Autant qu’il est là pour moi.
Alors faisons la trêve
Et allions nos forces.

Ce corps n’a plus à subir
Les mésaventures de l’âme déchue.
Ce corps veut vivre
L’aventure de l’âme qui se libère.

Ce corps veut incarner la liberté.
Ce corps demande de se défaire
De tous les dictats que la société
Veut lui imposer.
Ce corps veut se libérer des modèles
Préconçus.
Ce corps veut s’affranchir et créer
Sa propre nation.

Mon corps parle et me dit:
Je suis un
Anarchiste de l’âme,
Un révolutionnaire dans tous ses états d’âme,
Un sans-patrie en quête d’universalité,
Un sans-domicile fixe trouvant refuge dans toutes les maisons du monde,
Un aventurier en quête de vérité,
Un nomade intergalactique,
Un guerrier de la paix armé de la lumière divine,
Un sans-habit couvert par la chaleur angélique,
Qui aime la brise du matin,
Le lever du soleil,
Les nuits à la belle étoile,
Les grains de sable qui collent
Sur sa peau,
Qui aime la boue et marcher pieds
Nus.
Les plaisirs simples de la vie.

J’aime la vie sauvage,
Car je me sens chez moi,
Libre et libérée
D’une structure
Imposante et contraignante.

Dans la vie sauvage,
Les arbres me connaissent
Et se réjouissent de ma présence.

Dans la vie sauvage,
Les oiseaux gazouillent
Pour me dire bonjour
Avec amour et générosité.

Dans la vie sauvage,
Tout est harmonieux
Et même moi je complète
Cette harmonie.

Je suis dans mon élément
Quand je fais partie des éléments,
Et que je me rends compte
Que ma force fait partie d’un tout
Plus grand qui s’appelle
Gaia.

J’appelle mes sœurs et frères
À retrouver ce lien avec la nature.

J’appelle mon corps et mon âme
À se rejoindre dans ma vraie nature.

L’âme qui est en chacun libère cette lumière
Qui semble émaner du cœur,
Pour alimenter le reste de ce véhicule
Terrestre et propager le seul message
Qui mérite de traverser toutes les frontières
Et d’être entendu:
“Nous sommes venus ici pour aimer”.

Alors aimons, celui qui se trouve à nos côtés,
Ou celui qui se trouve à l’autre bout de la Terre.

Aimons.
Aimons inconditionnellement.
Aimons jusqu’à l’infini.
Aimons même si nous croyons ne pas savoir,
Aimons même si nous croyons ne pas pouvoir,
Aimons même si nous croyons que l’on n’a pas
Cette capacité et force en nous.

Aimons.
Aimons inconditionnellement.
Aimons jusqu’à l’infini.
Aimons et donnons de nous
Pour nous retrouver dans l’autre.
Aimons jusqu’à enfin
Comprendre ce que unité veut dire.
Aimons jusqu’à retrouver
Notre nature divine.
Aimons jusqu’à reconstituer
L’amour.

Aimons et
Laissons nous guider par l’amour.

Car l’amour saura faire de nous
Ce que nous sommes venus
Etre.